Mais que je t’aime, est-ce une raison pour que je veuille etre meprisee de toi? –moi,


La France declara la guerre a l’Allemagne. Et elle vous aime, reprit-il. . Cela vous convient ainsi? –Il le faut bien; mais d’ici la? –Nous avons a nous occuper de choses plus pressees, quelques jours de plus ou de moins ne signifient rien, et maintenant que, quant a present, nous n’avons plus rien a nous dire, permettez-moi de prendre conge de vous, cher seigneur.

Monsieur le general, repondit le general BerriozAbal, au nom de tous, nous vous remercions sincerement de votre courtoisie, nous ne pouvions moins attendre de votre generosite bien connue; cette parole que vous nous demandez, nous vous la donnons et nous n’userons de la liberte dont vous nous laissez jouir que dans les limites que vous jugerez convenable d’y apporter, vous promettant de n’essayer en aucune facon de reconquerir notre liberte sans que vous nous ayez degages: de notre parole.

Il la maintient! il la maintient! s’ecria Cabissol, qu’en savez-vous? Et s’il la maintient, ca ne sera pas pour nous aider, croyez-le. . III –Mikado! –Savonnette! Deux cohues rivales proclament les noms de leurs idoles. Et il s’inclina comme pour prendre conge. La chatiere de la lourde porte etait aveuglee par une planchette clouee a l’interieur.

Les coudes font choir sa casquette. Et, dit le prefet, que penserent les entrepreneurs de la conduite de leurs braves macons? –L’entrepreneur, etant du pays, trouva la chose naturelle, mais mon ami Larroi, le Lyonnais, declara qu’il n’acceptait pas cette facon de travailler, vu que si cela se renouvelait, sa villa ne serait pas construite avant dix ans (ce qui prouve que l’exageration n’est pas dans le caractere des seuls Meridionaux!)–et il exigea assez sottement que le maitre-macon lui envoyat d’autres ouvriers. Elles s’installent; et elles se bousculent; et des claques malicieuses rebondissent sur les omoplates en saillie, sur les croupes futures. Rinal. Il coupa contre le mur exterieur une branche de lierre des plus fortes. Davantage l’obsede son scepticisme.

Le jeune homme le regarda avec une expression singuliere.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.